Retour au menu


ANGOUSTRINE-VILLENEUVE-DES-ESCALDES.png

Angoustrine-Villeneuve-des-Escaldes - 66760 Pyrénées-Orientales
Explicatif : Fusion de deux communes (coupé) du Roussillon. Au nord les montagnes avec le pic de Carlit 2921 mètres. Au sud, les eaux thermales.
BlasonnementCoupé ; au premier d'or à quatre pals de gueules chargé de deux izars d'argent affrontés, au second d'azur ; une pointe d'argent brochant sur le tout.

ARBOUSSOLS.png

Arboussols - 66320 Pyrénées-Orientales
Explicatif
: Réunion de deux communes du Languedoc (or et de gueules). Arboussols : De nombreuses terrasses (pignonné), pour la plupart à l'abandon, rappellent que la vigne (cep arraché) fut pendant longtemps la principale culture du village. Marcevol : formé sur un nom de personne d'origine germanique, Marcobald, dans lequel la racine Mark (= cheval) aurait été latinisée en Marcio. La racine Bald signifie "audacieux" (cheval gai).
Blasonnement
: D'or à un champagne pignonné de gueules chargé d'un cheval gai d'or le tout surmonté d'n cep de vigne de gueules fruité du même soutenu de sable.

BOLQUERE.png

Bolquère - 66210 Pyrénées-Orientales
Explicatif : Origine du nom : bol pour rivière (ondé) et Quera pour hauteur rocheuse (mont). Renommée pour son domaine skiable (argent) et sa grande forêt (sapins) et ses trois étangs de montagne (ondé). Eglise dédiée à Sainte-Eulalie (palme).
Blasonnement : De gueules à un mont de trois coupeaux d'argent sommés de deux sapins d'or et surmontés d'une palme d'argent posée en barre ; à une champagne ondée d'or mouvante de la pointe.

CORBERES-LES-CABANES.png

Corbère-les-cabanes - 66130 Pyrénées-Orientales
Explicatif : Corbère les Cabanes est un village du Roussillon (or et de gueules) récent, il est né suite aux échauffourées régulières entre les habitants de Corbère et du lieu-dit Les cabanes firent qu’en 1856 le hameau pu prendre son indépendance. Il prit son nom définitif de Corbère les Cabanes en récupérant une partie du territoire de Corbère. Église paroissiale Sainte-Madeleine (vase à nard).
Blasonnement : Parti ; au premier demi-écartelé en sautoir d'or et de gueules, au second de geules au vase de nard d'or.

LES-ANGLES-66.png

Les Angles - 66210 Pyrénées-Orientales
Explicatif : Au pied de la commune le lac de Matemale, le village était fortifié il ne reste que le vestige d'une tour et sa porte. La commune est connue pour sa station de ski de montagne (denché et flocons)
Blasonnement
 D'or à la champagne ondée d'azur surmontée d'une tour de gueules crénelée de cinq pièces, ajourée, ouverte et maçonnée de sable ; au chef retrait denché d'azur chargé de trois flocons de neige d'argent.

NEFIACH.png

Néfiach - 66170 Pyrénées-Orientales
Explicatif : Ancien domaine gallo-romain (colonnes) portant le nom de son fondateur. Au Moyen-âge le village du Roussillon (de gueules et d'or) était fortifié (tour). Au nord la rivière la Têt traverse la commune (ondée). Une importante irrigation à permis le développement de l'agriculture puis l'arboriculture (azur - blé).
Dédiée à la Vierge de l'Assomption (épis de blé), l'église a été construite au XVIIIe siècle sur l'emplacement d'une ancienne chapelle dédiée à Sainte-Marie.

Blasonnement :
Coupé ondé ; au premier d'or à une tour crénelée de gueules, ajourée, ouverte et maçonnée de sable accostée de deux colonnes de gueules, au second d'azur à un épis de blé d'or, tigé et feuillé du même.