Retour au menu


Abère - 64160 Pyrénées-Atlantiques.
Explicatif
: Etymologie latine abellana ou abella, dérivée en abera en béarnais qui signifie "noisette".
Blasonnement
De gueules à trois noisettes d'or.

Abitain - 64390 Pyrénées-Atlantiques.
Explicatif
: Le village d'Abitain s'est formé sur la rive gauche du gave d'Oloron autour de son abbaye laïque, vassale de la vicomté de Béarn, dont il reste un bâtiment.
Blasonnement
De gueules à un pal ondé d'argent accostée à dextre d'une crosse (abbatiale) ; au chef d'or chargé de deux vaches de gueules colletées et clarinées d'azur.

Accous - 64490 Pyrénées-Atlantiques.
Explicatif
: Terre montagneuse avec six pics (coupeaux) et agricole orientée vers l'élevage (vache).
Blasonnement
D'or à un mont de trois coupeaux de gueules mouvant de la pointe surmonté d'une vache colletée et clarinée d'azur.

Agnos - 64400 Pyrénées-Atlantiques.
Explicatif
: L’activité essentiellement agricole et sylvestre, se centre sur l’élevage, l’exploitation de la forêt et la fabrication de charbon de bois. Pour le transport de ce charbon, Agnos se fait une spécialité de l’élevage et du dressage des ânes qui en caravane de plusieurs dizaines se rendaient à Oloron Ste Marie vendre le charbon de bois fabriqué dans nos forêts.
Blasonnement
D'or à une fasce de sable chargée de trois ânes arrétés d'or, accompagnée en pointe d'un arbre au naturel et en chef d'une vache de gueules, encornée, colletée et clarinée d'azur.

Ainharp - 64130 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
: Ce fief était à la charge de la famille d'Aberasturi.
Blasonnement
D'or à trois bandes de gueules ;à la bordure générale d'argent.

Ainhice-Mongelos - 64220 Pyrénées-Atlantiques.
Explicatif
: C'est une commune détenant une vocation essentiellement agricole. Ainhice–Mongelos est la réunion des deux villages en 1841 dont Mongelos est une ancienne bastide royale navarraise.
Blasonnement
: Coupé ; au premier d'or à trois épis de blé de gueules, au deuxième de gueules aux chaînes d'or posées en orle, en croix et en sautoir, chargées en coeur d'une émeraude au naturel ; à une filière d'argent.

Alçay Alçabehety Sunharette - 64470 Pyrénnées atlantique
Explicatif
: Les trois étoiles pour les trois hameaux de Alçay, Alçabehety et Sunharette. Le mouton pour la vallée rurale où l’on pratique la transhumance ; les rencontres avec les bergers et leurs troupeaux.
Blasonnement
: De sinople à un mouton d'argent ; au chef d'or chargé de trois étoiles d'azur.

Amorots-Succos - 64120 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
: Fusion de deux communes. Selon la toponyme, la première serait un lieu de chênes quand à la seconde un lieu écarté (barre retrait).
Blasonnement
: Parti ; au premier d'or à un chêne de sinople arraché fruité d'or, au second de gueules à une barre retrait d'or.

Ance - 64570 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
: Commune du Béarn (or et de gueules) qui est dans une vallée entouré de collines. Activité agricole et d'élevage et faisait la fabrication de fromage AOC.
Blasonnement
: De gueules à un besant d'argent surmonté d'une vache d'or encornée, colletée et clarinée de même le champs chaussé d'or.

ANDREIN.png

Andrein - 64390 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif : Commune du Béarn (or et de gueules). Bordée par le Gave d'Oloron c'est "le village aux trois châteaux".
Blasonnement : De gueules à une fasce ondée d'or accompagnée de trois tours d'or, ouvertes, ajourées et maçonnées de sable.

ANGAI.png

Angaïs - 64510 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif : Commune du Béarn (or et de gueules). Son nom béarnais est Angais. Une origine possible du toponyme est le patronyme Gaiz. Autrefois, les habitants du village étaient surnommés les « éleveurs de mules ».
Blasonnement : D'or à deux ânes de gueules l'un sur l'autre.

ANGOUS.png

Angous - 64190 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif : Terre du Bearn (or). Etymologie, du nom gascon qui veut dire terrain marécageux (chef). L'activité est tournée principalement vers l'agriculture ; élevage, pâturages (sinople et boeuf), cultures maraichères et horticoles (fleur).
BlasonnementParti ; au premier d'argent à un bouquet de cresson de sinople cerclé d'or accompagné de trois roses de gueules feuillées de sinople et boutonnées d'or posées en orle, au deuxième de sinople à une rencontre de boeuf d'argent accompagnée de trois trèfles du même posés aussi en orle ; au chef d'azur chargé de trois bouquets de joncs d'or.

ANOS.png

Anos - 64170 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif : Village sous le patronnage de Saint-Laurent, église du XIème siècle (grill). Au XVIè siècle, Anos appartenait à la communauté des Prêcheurs de Morlaàs (croix d'or). Un lac artificiel est au pied de la colline où se situe le village.
BlasonnementD'or à une plaine ondée d'argent à un mont de sinople mouvant de la partition chargé d'une croix alésée d'or le tout surmonté d'un grill de gueules.

ANOYE.png

Anoye - 64350 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif : Commune du Béarn (or et de gueules). L’origine du toponyme est latine (noda ou noia) et désigne un terrain marécageux (jonc). Le chemin de la Commande, reliant Momy à Anoye, est un chemin (bande) suivis depuis le XIe siècle par les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle (coquille). Le pont sur le Leez construit en 1794 représente la communication, l'ouverture sur l'extérieur.
BlasonnementD'or à la barre de gueules chargée d'une coquille d'argent, accostée en chef d'un pont en dos-d'âne de gueules et maçonné de sable et en pointe d'un bouquet de joncs d'azur.

ARAUX.png

Araux - 64190 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
: Fief vassal su Vicomté de Béarn (or et de gueules). Le toponyme Araux, le basco-aquitain aran, qui désigne une vallée. Un fronton (pelote basque) se dresse au centre du village. Il existe un petit château du XIXè siècle.
Blasonnement
: D'or au chaussé de gueules chargé d'une chisteras d'or accostée d'une pelote d'argent : au chef denticulé d'or.

ARBOUTE-SUSSAUTE.png

Arbouet-Sussaute - 64120 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
: Fief de la Basse-Navarre (chaîne). Au cours de l'histoire le village a appartenu à trois familles (étoiles). En basque Arbouet signifierai arboré (arbre). Sussaute se traduit par zozoeta qui veut dire lieu de merles. La bande d'argent représente la route reliant les deux villages.
Blasonnement
: De gueules à une bande d'argent chargée en chef d'un arbre arraché au naturel et en pointe d'un merle becqué, membré de gueules ; accostée en chef aux chaînes d'or posées en orle, en croix et en sautoir, chargées en cœur d'une émeraude au naturel et en pointe de trois étoiles d'oir posées en bande.

ARBUS.png

Arbus - 64230 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
: Toponymie : il s'agirait d'une racine aquitanienne, *arb-, signifiant «herbe», et d'un suffixe collectif -untz, donc, le nom signifierait « endroit où il y a de l'herbe ».
Blasonnement
: D'or à trois touffes d'herbe de sinople surmontés en chef d'une fasce ondé d'azur.

AREN.png

Aren - 64400 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
: La caractéristique de la commune c'est sa frontière deux enclaves reliées entre elles par une route (fasce-pal). Château du XVè siècle (tour). Bordée par la gave d'Oloron (ondé). Jean-Baptiste est le saint patron du village (agneau).
Blasonnement : De gueules à une fasce-pal adextrée et senestrée d'or, chargé en chef d'une tour d'or ajourée, ouverte et maçonnée de sable à une fasce d'or brochant sur le tout et en pointe à un agneau d'argent.

ARESSY.png

Aressy - 64320 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
Le toponyme pourrait provenir du basque, signifiant "lieu où il y a des rochers". Les terres de la commune sont arrosées par le gave de Pau.
Blasonnement : De gueules à une champagne ondée d'argent à un mont d'or mouvant de la partition.

ARGAGNON.png

Argagnon - 64300 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
: Les seigneurs d'Argagnon était la famille de Castéra. Le village est bordé par le gave du Pau. Ses habitants s'étaient vus gratifiés du surnom de « perautucs » soit benêts, suite à une légende selon laquelle, après avoir attrapé une loutre, ils l'avaient délivrée à la demande de cette dernière, leur expliquant qu'ils pourraient la reprendre plus tard, alors qu'elle serait bien plus grosse.
Blasonnement
: Parti ; au premier de sable au fretté d'or à une fasce de vair brochant sur le tout, au second de gueules à une fasce ondé d'or accostée en chef d'une loutre d'or.

ARGELOS64.png

Argelos - 64450 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
Son nom béarnais (or et de gueules) est Argelos qui a pour origine le latin argilla (’argile’) augmenté du suffixe -ossum. Le toponyme signifierait donc «sol argileux». Le village est sous la patronnage de Saint-André (croix). Les vestiges d'un ensemble fortifié, datant du haut Moyen Âge, témoignent du passé ancien de la commune. La commune présente un ensemble de fermes du XVIIè siècle.
Blasonnement
: De gueules au sautoir d'or cantonné de quatre gerbes de blé du même et chargé en coeur d'une tour de gueules crénelée de sept pièces.

ARGET.png

Arget - 64410 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
: La commune possède sept fermes (houes) du XVIIIè et XIXè siècle. Son nom béarnais est Arget signifierai lieux sablonneux (sable).
Blasonnement
: D'or à une fasce de sable accostée de trois houes de gueules, deux en chef et une en pointe.

ARHANSUS.png

Arhansus - 64120 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
: La Maison noble Etchepare avait la charge du fief depuis le XIVè siècle jusqu'à la Révolution. La rivière Bidouze borde la commune. Un vieux pont existe et fut restauré au XVIIIè siècle.
Blasonnement
Parti mi-coupé à dextre : au premier d'or, au deuxième de gueules à un croissant renversé d'or, au trosième d'argent à un pal ondé d'azur au pont à dos-d'âne de gueules maçonné de sable brochant sur le tout.

ARNEGUY.png

Arnéguy - 64220 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
Arnéguy est la contraction d'un ancien Arran-hegi soit : bord d'épineux. (ronce) La commune possedait un poste frontière (cotice). Anéguy est le dernier village français traversé par le chemin de Saint Jacques de Compostelle.
Blasonnement
D'or à une cotice de gueules posée en bande accompagnée en chef d'une branche de ronce de sinople feuillée du même et en pointe d'une coquille de gueules.

ARNOS.png

Arnos - 64370 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
: Commune essentiellement agricole de l'ancienne province du Béarn (or et de gueules). Connue pour le circuit automobile Pau-Arnos. 
Blasonnement
D'or à une fasce de gueules chargée d'une formule 1 d'argent, accompagnée en chef de deux gerbes de blé de sinople et une du même en pointe.

AROUE-ITHOROTS-OLHAIBY.png

Aroue-Ithorots-Olhaïby - 64120 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
: Fusion de trois communes (trois fasces). Villages du pays de la Soule (de gueules et d'or). La fasce cénelée représente les deux châteaux de la commune.
Blasonnement
De gueules à une fasce bretessée d'or accostée en chef à une fontaine d'or jaillissante d'argent et en pointe à une cabane d'argent, ajourée et ouverte du champs.

ARRAST-LARREBIEU.png

Arrast-Larrebieu - 64130 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
: Fusion de deux communes de la Soule (parti or et de gueules). Il y avait deux maisons abbatiales (crosse) à Arrast: la maison Aguerria (famille d'Aguerre) et la maison Abbadia (famille d'Abbadie). La forme basque d'Arrast est parfois donnée avec le déterminant Ürrüxtoia qui signifie "la coudraie" autre nom du noisetier quant au toponyme Larrebieu apparaît sous la forme Larrebiu désigne une "lande arrondie, ramassée" (sinople).
Blasonnement Parti mi-coupé à senestre ; au premier de gueules à une noisette d'or au deuxième d'or et au troisième de sinople ; à une crosse (abbatiale) d'or brochant sur la partition.

ARRICAU-BORDES.png

Arricau-Bordes - 64350 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
: Commune de Béarn (or et de gueules) perché sur une colline (mont) et est constitué de hameau éparses (billeté) elle possède un château du XIVème siècle (crénelé) devenu un domaine viticole depuis peu (raison).
Blasonnement
D'or billeté de gueules à un mont du même chargé d'une grappe de raisin d'or ;au chef bastillé de gueules.

ARRIEN.png

Arrien - 64420 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
: Commune du Béarn (or et de gueules). Ce village fut longtemps célèbre (dès le XIII° au moins ) pour sa fontaine de dévotion Saint-Jean, (censée guérir plaies variqueuses, yeux). Il existait une abbaye laïque attribué au seigneur local ou un personnage important qui était considéré comme noble (croissant versé, symbole de la noblesse de rang inférieur).
Blasonnement
D'or à une fontaine de gueules jaillissante d'argent surmonté d'un croissant versé de gueules.

ARROSES.png

Arrosès - 64350 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
: Commune du Béarn (or et de gueules) aux hameaux éparses (billettes), bordée par deux rivières le Larcis et le Saget (azur). Présence de vignes.
Blasonnement
D'azur à un pal d'or billeté de gueules, accosté en chef à dextre d'une grappe d'or pampré du même

Artez-d'Asson - 64800 Pyrénées atlantique
Explicatif
: Son nom béarnais est Artés indique que le toponyme Arthez pourrait être formé du radical méditerranéen arte (« chêne vert » puis « broussailles »), et du suffixe collectif basque -etz . Il propose donc le sens « végétation de broussaille ».
Blasonnement
: D'or au chêne de sinople arraché et fruité d'or ; au chef de gueules chargé de trois touffes d'herbe d'or.

ARTIGUELOUTAN.png

Artigueloutan - 64420 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
: Commune du Béarn (or et de gueules). Le toponyme provient du gascon artigalota, qui signifie "petite terre défrichée" (herbe). Terre essentiellement agricole (blé) elle possède un moulin (roue) sur le ruisseau (bande) qui traverse la commune.
Blasonnement
D'or à la bande de gueules chargée d'une roue à aubes d'or accompagnée en chef de trois touffes d'herbe de sinople rangée en orle et en pointe à deux gerbes de blé aussi de sinople.

ASASP-ARROS.png

Asasp-Arros - 64660 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
: Fusion de deux villages (parti). Traversées par le gave de l'Aspe (devise ondée). Asasp signifie : sous la pointe rocheuse et Arros : pierre car le village est en surplomb du gave d’Aspe qui vient buter sur la falaise.
Blasonnement
Parti, d'or mantelé de gueules à une fasce d'or en chef de l'un en l'autre.

ASSAT.png

Assat - 64510 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
Le toponymie est une origine basque as/aitz signifiant pointe rocheuse (mantelé). Sobriquet « Assat, arrabassat », Assat couvert de raves (betterave). Allusion aux cultures de raves (en occitan arrabas) qui étaient une spécificité agricole d'Assat. Commune traversé par la rivière le Pau un canal et un ruisseau (ondé).
Blasonnement
De gueules à une betterave d'or feuillée du même mantelé d'or à une fasce ondée d'azur en chef.

Asson - 64800 Pyrénées atlantique
Explicatif
: La particularité de la commune du Béarn (en chef) est son oppidum qui connut un fortin sous les romains puis un château dès le Moyen-âge, d'un ermitage au XVIIème siècle et enfin une batterie de défense aérienne lors de l'occupation allemande. Depuis une croix est au sommet de cet oppidum.
Blasonnement
: D'argent à une tour de sinople, crénelée de sept pièces, sur un mont du même, maçonnée, ouverte de sable ; au chef d'or chargé de deux vaches de gueules accornées, colletées et clarinées d'azur.

ASTE-BEON.png

Aste-Béon - 64260 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
Aste, village d’estives avec le Port (ondée), passage vers la haute montagne (mont). Bélon, Le quartier est une ancienne seigneurie de la Vicomté de Béarn (or et de gueules) surplombant le village, la Pène de Béon abrite dans ses anfractuosités, des Vautours.
Blasonnement
: D'or mantelé de gueules à deux vautours d'or affrontés à la plaine ondée d'azur.

Astis - 64450 Pyrénées atlantique
Explicatif
: Ancienne commune fortifiée du Béarn.
Blasonnement
: Coupé crénelé de gueules et d'or à une vache de gueules accornée, collétées et clarinée d'azur.

ATHOS-ASPIS.png

Athos-Aspis - 64390 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
: Union de deux villages (parti). Commune du Béarn (or et de gueules) bordée par le gave d'Oloron (ondé). Athos : Le village est la patrie d'Armand Sillègue d'Athos, le célèbre mousquetaire de la garde royale, fils cadet d'Adrien de Sillègue, seigneur d'Athos et d'Auteville.
Etymologiquement, Aspis a un lien avec les pins, la pinède. Ce qui pouvait signifier qu'un défrichement y avait eu lieu.
Blasonnement
: Parti : au premier de gueules à un fleuret d'argent garnit d'or, au sedond d'or à un pin au naturel ; à une fasce ondée de l'un en l'autre en chef.

AUBERTIN.png

Aubertin - 64290 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
: La commune du Béarn (or et de gueules) est parsemée de hameaux (feuilles du hêtre). Le nom de "Faget d’Aubertin" vient de fagus (en latin : hêtraie).  En effet, de denses forêts de hêtres couvraient la région d’Aubertin. De la vigne existe sur la commune.
Blasonnement
: D'or à u hêtre au naturel arraché accompagné de trois grappes de raisin de gueules deux en chef et une en pointe.

AUBIN.png

Aubin - 64230 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
: Commune du Béarn (or et de gueules) traversée par la rivière l'Aubiosse (burelle).
Blasonnement
: D'or à une burelle d'azur, accostée de deux vaches de gueules, encornées, encollées et clarinées du même.

AUBOUS.png

Aubous - 64330 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
: La commune compte des fermes des XVIIIè et XIXè siècles ainsi qu'un moulin datant de 1830 figurent à l'inventaire du ministère de la Culture. Une fontaine dite de Dévotion Sainte-Quitterie donnait lieu  à un pèlerinage.
Blasonnement
: Ecartelé  ; au premier d'azur à une fontaine d'or jaillissante d'argent, au deuxième d'argent à une charrue de labour d'or, au trosième d'argent à une grappe de raisin de gueules, au quatrième d'azur à une roue à aube d'or.

AUDAUX.png

Audaux - 64190 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
: Commune du Béarn (or et de gueules) bordée par le gace d'Oloron (ondée). Elle possédait le monopole de la fabrication de poêle à dégager le sel, car d’après une légende, un Seigneur d’Audaux aurait découvert la fontaine salée. Il y eut une importante laiterie (ondée d'argent).
Blasonnement
: D'or à une poêle de sable renversée ; au chef ondé fascé d'argent et de gueules.

AUGA.png

Auga - 64450 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
: L'étymologie est gasconne, venant d'augar, « terrain marécageux ». La commune, sous le vocable de Saint-Laurent (grill) comptait deux abbayes laïques (crosses), vassale de la vicomté de Béarn (or et de gueules).
Blasonnement
: Coupé ; au premier de gueules à une grill d'argent accosté de deux crosses d'or, au second d'or à un bouquet de joncs d'azur.

AURIAC.png

Auriac - 64450 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
: Village de l'ancienne province du Béarn (or et de gueules) bordée par le Luy de France (ondé). Sous le vocable de Saint-François de Sales (livre).
Blasonnement
D'or à un livre fermé de gueules surmonté d'une vache du même encornée, encollée et clarinée aussi de gueules ; au chef retrait ondé d'azur.

AURIONS-IDERNES.png

Aurions-Idernes - 64350 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
: Fusion (parti) de deux communes en 1844. Villages de l'ancienne province du Béarn (or et de gueules). Sur la commune, bordée par la rivière le Larcis (ondé) il y pousse un peu de vigne (raisin). Vocable de Saint-Pierre (clef).
Blasonnement
Parti ; au premier de gueules à une clef d'or posée en pal, au second d'or à une grappe de raisin de gueules ; à une fasce ondée d'azur en chef brochant sur la partition.

AUSSEVIELLE.png

Aussevielle - 64230 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
: Commune du Béarn. Le toponyme vient probablement du nom du cours d’eau, l’Ousse, qui arrose la commune, et de l’occitan vièla (« ville »), pour donner « la ville de l’Ousse ». Saint Jean Baptiste est le saint de la commune (agneau). L'économie du village vient de ses vergers.
Blasonnement
D'or à una bande ondé de gueules accostée en chef d'un agneau du même et en pointe d'un pommier aussi de gueules feuillé de sinople et fruite de gueules.

AUSSURUCQ.png

Aussurucq - 64130 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
: Village du Béarn (or et de gueules). Château du XIè siècle (2 tours), le village est lié à la famille de Ruthie (ours).
Blasonnement
D'or à un ours de sable passant surmonté de deux tours de gueules crénelées de sept pièces du même.

AUTEVIELLE-SAINT-MARTIN-BIDEREN.png

Autevielle-Saint-Martin-Bideren - 64390 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
: Fusion de deux villages (parti) du Béran (or et de gueules) et d'un hameau bordés par le gave d'Oloron (ondé). Village sous la vocable de Saint-Martin (oie <- évoquant aussi le Béarn).
Blasonnement
Parti  au premier d'or à un comble d'azur, au second de gueules à une oie d'argent becquée et membrée d'or.

AYDIE.png

Aydie - 64330 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
: Commune du Béarn (or et de gueules), connue pour son vignoble (grappe de raisin).
Blasonnement
: D'or aux deux vaches de gueules, acornées, colletées d'azur à une grappe de raisin du même.

AYDIUS.png

Aydius - 64490 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
: Village du Béarn (or et de gueules) montagneux (emmanché), de bergers et de chevriers dont l’un Pierre Loustaunau avait migré aux Indes. Il avait été gouverneur de la ville de Sikandra et conseiller du Prince Scindia qui l’avait nommé général de ses armées Marhattes. Village Sous le vocable de Saint-Martin (épée).
Blasonnement
: Parti ; au premier d'or à une chèvhre de gueules, au second de sinople à l'éléphant d'Asie d'or ; au chef emmanché de gueules à une épée d'argent garnit d'or posée en fascé la pointe à senestre.

BAIGTS-EN-BEARN.png

Baigts-de-Béarn - 64300 Pyrénées-Atlantique
Explicatif : Commune du Béarn (or et de gueules) bordée par le gave du Pau (ondé). Impossible alors de ne pas associer le nom de cette bourgade tranquille aux hauts faits d’armes dont elle fut le théâtre tragique. (des haches sur fond de gueules).
BlasonnementDe gueules à deux haches d'argent adossées, au chef retrait ondé d'or.

BALANSUN.png

Balansun - 64300 Pyrénnées Atlantique
Explicatif : Elle connaît une période florissante, avec l’installation de potiers et de verriers (Bergerayre) au XVIIe siècle. Ils sont attirés par les richesses de la terre bleue de Balansun, à partir de laquelle on produit de la faïence. Le fief était vassal du Vicomté du Béarn.
Blasonnement : Parti ;au premier d'azur à une poterie d'or, au second, losangé de gueules et d'or ; au chef d'or à deux vaches de gueules, accornées, colletées et clarinées d'azur.

BALEIX.png

Baleix - 64460 Pyrénées-Atlantique
Explicatif : Étymologiquement, Baleix vient du gascon Balèch qui signifie plateau (coupé). Commune traversée par le Lées (ondé). Pendant la période médiévale, la commune était membre de la commanderie de l'ordre de Malte de Caubin et Morlaàs. Village sous le vocable de Saint-Martin (épée).
BlasonnementCoupé mi-coupé en chef, au premier de gueules à une croix de Malte d'argent, au deuxième d'argent à une épée de gueules, au troisième d'or à une fasce ondée d'azur.

BALIRACQ-MAUMUSSON.png

Baliracq-Maumusson - 64330 Pyrénées Atlantiques
Explicatif : Jusqu'à la Révolution, Baliracq et Maumusson étaient 2 entités séparées (coupé). C'est en 1826 que les deux communes fusionnèrent. A Baliracq, au nord de la colline sur laquelle s’étend le village, se trouvait un castera, bâti sur un éperon barré. Maumusson, ce nom serait issu d' un diminutif de "Mau" et "mus" ceux qui tirent la gueule (poisson de sable).
BlasonnementCoupé ; au premier de gueules à un mont d'or sommé d'une tour du même, au second d'or à un poisson de sable.

BANCA.png

Banca - 64430 Pyrénées Atlantiques
Explicatif : La mine de cuivre (de gueules) et de cuivre argentifère (argent) et la fonderie associée connurent leur apogée au milieu du XVIIIè siècle, tandis que la forge, avec son haut-fourneau, fut en activité de 1828 à 1861.
BlasonnementDe gueules et d'argent à un haut-fourneau enflammé de l'un en l'autre.

BARCUS.png

Barcus - 64130 Pyrénées Atlantique
Explicatif : Commune de l'ancien vicomté de Soule (lion). étymologique basque en deux parties. D’une part l’élément barr, signifiant situé à l’intérieur, au fond, est complété, d’autre part, de -koiz, à rapprocher du basque goiz, matin, est (soleil). Patrie du grand poète basque Topet Etxahun.
BlasonnementEcartelé au sautoir ; au premier de gueules au lion d'or, au deuxième d'or à une plume de gueules posées en barre, au troisième de gueules, au quatrième d'or au soleil de gueules.

BARINQUE.png

Barinque - 64160 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif : Dès le moyen-âge, Barinque fit partie de la Baronnie de Navailles (argent - lion de gueules), puis à la famille de Lomagne Terride jusqu'à la Révolution (azur - lion d'or). Une fontaine était tenue en grande vénération car avait la vertu de soigner tous les maux. Village sous le vocable de Saint-Barthélemy (couteau).
BlasonnementParti mi-coupé à dextre ; au premier taillé d'argent et d'azur au lion brochant sur la partition de gueules sur argent et d'or sur azur, au duexième de gueules au coutel d'argent posé en pal, au troisième d'or à une fontaine de gueules jaillissante d'azur.

BARRAUTE-CAMU.png

Barraute-Camu - 64390 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif : Toponymie de berro "broussailes" et du suffixe collectif -eta, qui donne "lieu où il y a des broussailles". Camu provient du gascon kamy, variante de kamu, qui signifie terrain fertile au bord du gave.
BlasonnementParti ; au premier d'or à une touffe d'herbe de sinople, au second de sinople à un crapaud d'argent posé en pal ; au chef retrait ondé d'azur.

BARZUN.png

Barzun - 64530 Pyrénées atlantique
Explicatif : Sa situation privilégiée au coeur du triangle des trois grandes villes : Pau - Tarbes - Lourdes lui donne un attrait supplémentaire avec la proximité des Pyrénées.
L'or et de gueules pour les couleurs du Béarn.
BlasonnementD'or au triangle de gueules.

BASTANES.png

Bastanès - 64190 Pyrénées-Atlantique
Explicatif : Commune du Béarn (or et de gueules) bordée par le gave d'Oloron (ondée). Présence d'un pigeonnier. Village sous le vocable de Saint-Laurent (grill).
BlasonnementDe gueules à un pigeonnier d'or, courvert du même, ouvert ajourée et maçonné de sable accompagné en chef à senestre d'un grill d'argent posé en pal ; à un comble ondé d'or.

BAUDREIX.png

Baudreix - 64800 Pyrénées atlantique
Explicatif : L'ondée de gueules pour la symbolique de la fureur des eaux de la rivière qui traverse la commune : le gave et qui a déjà englouti la commune en 1772. Le livre évoque des moines venus s'isoler pour la prière et les livres.
BlasonnementD'or au pal ondé de gueules adextré en chef d'un livre de gueules.

BEDEILLE64.png

Bédeille - 64460 Pyrénées-Atlantique
Explicatif : La terre de Bédeille fut une possession directe des vicomtes de Béarn pendant plusieurs siècles, jusqu’au jour où elle fut concédée à titre de souveraineté à un membre de la Maison de Foix. Village sous le vocable de Saint-Barthélémy. L'imprimeur Arnao Guillén de Brocar, qui imprima la Bible polyglotte d'Alcalá à l'université d'Alcalá de Henares est né dans ce village.
BlasonnementDe gueules à un livre d'or chargé d'un coutel de gueules posé en pal ; au chef parti ; au premier d'or à trois pals de gueules, au second d'or à deux vaches l'une sur l'autre de gueules, accornées, encollées et clarinées d'azur.

BEDOUS.png

Bedous 64490 Pyrénées-Atlantique
Explicatif : Le toponyme Bedous apparaît sous les formes Bedoos. Il est dérivé du radical betu (betulla signifie bouleau en latin) et signifie lieu où il y a des bouleaux. Commune bordée par la rivière l'Aspe. Son économie tourne essentiellement vers l'élevage d'ovins (mouton).
Blasonnement : D'or à une fasce ondée d'azur, accompagnée en chef de trois bouleaux d'argent feuillés de sinople et d'un mouton de gueules en pointe.

BELLOCQ.png

Bellocq - 64270 Pyrénées-Atlantique
Explicatif : Bordée par le gave du Pau (ondée) le village du Béarn (or, de gueules et d'azur), terre de vigne, possède sa forteresse médiévale flanquée de sept tours.
Blasonnement : D'or à six tours de gueules rangées 3,2 et 1 ; au chef ondé d'azur chargé d'une tour d'or accostée de deux grappes de raisin d'argent.

BENEJACQ.png

Bénéjacq - 64800 Pyrénées-Atlantique
Explicatif : Le village de Bénéjacq est réputé pour son grand nombre de bouchers et charcutiers. Il y avait un abattoir public dans le village.
BlasonnementD'or à deux couperets de gueules posés en bande.

BEOST.png

Béost - 64440 Pyrénées-Atlantique
Explicatif : Autrefois la vie pastorale occupait tout le village. De nos jours, en été, quelques bergers gardent les troupeaux sur les vastes pâturages. Ancienne abbaye laïque du XIIe siècle était une étape des pèlerins de Saint-Jacques. Elle devint au XVIe siècle une demeure seigneuriale dite château d’Aramitz, mousquetaire du roi et parent de la famille d’Espalungue.
BlasonnementD'or à une coquille de gueules surmonté de deux moutons du même.

BERENX.png

Bérenx - 64300 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif : La principale activité fut toujours la pêche aux saumons sur le gave de Pau sans oublier la carrière du pont de Bérenx. Pendant plusieurs siècles les sept moulins le long du ruisseau de Gouardère rythmèrent la vie du village
. La rose des vents, généralement connue en compte trente deux ; il faut donc supposer que les habitants de Berenx en ont une à leur usage particulier.
Blasonnement : D'or à un pont de gueules posé sur une champagne ondée d'azur ; chargée d'une roue à aube d'or elle-même accostée de deux saumons d'argent celui de senestre posé en barre et celui à dextre en bande, sous l'arche à deux marteaux de sable passés en sautoir; et en chef à deux aquilons affrontés de gueules.

BERROGAIN-LARUNS.png

Berrogain-Laruns - 64120 Pyrénées-Atlantique
Explicatif : Deux hameaux de l'ancienne province de la Soule. Le toponyme Berrogain apparaît sous les formes Berroganh : haut des broussailles. Le toponyme Laruns apparaît sous les graphies laruns : lieu de ronceraie.
Blasonnement : Coupé mi-parti en chef ; au premier d'or à une branche de ronce de sinople feuillée du même, au deuxième de sinople à une touffe d'herbe d'or, au troisième de gueules au lion d'or armé et lampassé d'argent.

BESCAT.png

Bescat - 64260 Pyrénées-Atlantique
Explicatif : A la croisée d’une ancienne voie de transhumance (sud/nord) et d’un chemin des pèlerins de Saint Jacques de Compostelle (est/ouest).
Blasonnement : De gueules à une croix d'or chargée en chef et en pointe d'une vache de gueules, accornée, encollée et clarinée d'azur et à dextre et à senestre d'une coquille de gueules.

BESINGRAND.png

Bésingrand - 64150 Pyrénées-Atlantique
Explicatif : Lieu fort connu et fréquenté d'antan, par les pèlerins de saint-jacques de Compostelle qui franchissaient le gave au gué de bésingrand, ou pouvaient emprunter le bac qui vint seconder le gué à partir de 1343. Eglise Saint-Jacques.
Blasonnement : D'or à une fasce ondée de gueules chargée d'une coquille d'argent.

BEUSTE.png

Beuste - 64800 Pyrénées-Atlantique
Explicatif : Le nom de Beuste trouve son origine dans un adjectif basque «beltz» qui veut dire «noir». Présence de trois moulins sur la rivière qui traversent la commune. Dans une histoire plus récente, Beuste a été marquée par un phénomène quelque peu inhabituel : en 1859, deux météorites s’écrasent sur le territoire communal.
Blasonnement : D'or à trois roues à aubes de gueules ; au chef de sable chargé de deux comètes d'or.

BEYRIE-EN-BEARN.png 

Beyrie-en-Béarn - 64230 Pyrénées-Atlantique
Explicatif : Une activité de verrerie (losangé) a donné son nom à la commune, à cette époque elle était naturellement fournie par le bois, de cette activité subsistait, à la fin du moyen âge, l’industrie du bois (scie).
Blasonnement : Losangé d'or et de gueules à une scie de bûcheron d'argent ganie d'or brochant sur le tout.

BIDOS.png

Bidos - 64400 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif : Commune d'industrie pour l'aéronotique et d'établissement de tissage. Bordée par le gave de l'Aspe.
Blasonnement : De gueules au pal ondé d'or chargé de deux roues dentées de gueules ; accostée à dextre d'une quenouille d'argent et à senestre d'un demi-vol du même.

BIELLE.png

Bielle - 64260 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif : Bielle était bâti sur une ancienne villa romaine dont des vestiges (colonnes) sont dans l'église Saint-Vincent. La chapelle Notre Dame de l’Ayguelade fut édifiée suite au souhait du jeune seigneur de Béon après avoir vaincu d'un coup de hache un chef normand qui avait capturé l'épouse du seigneur. Village central où venait siéger des jurats (hermine).
Blasonnement : Parti ; au premier d'or à une hache de gueules posée en fasce la cogne à dextre surmontée d'une chapelle du même, au deuxième d
e gueules à une épée haute d'or portant sur sa pointe une balance de deux plateaux du même. ; à une colonne de l'un en l'autre.

BILHERES.png

Bilhères - 64260 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
: Village du pays d'Ossau (Arbre et deux lys) ou se pratique l'élevage d'ovin (mouton).
Blasonnement : De gueules à un arbre d'or posé sur une terrasse du même, surmonté d'un mouton d'argent accompagné en chef de deux fleurs de lys d'or.

BILLERE.png

Billère - 64140 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif :
 Au XIXe siècle, les Britanniques, charmés par le cadre de vie, s'installent dans le Béarn. Billère accueille une colonie anglaise qui peu à peu va marquer la ville. Les Britanniques bâtissent des villas anglaises et un ensemble bien connu : le golf, le premier à avoir été construit sur le continent (1856). Eglise dédiée à Saint-Laurent.
Blasonnement : D'or à un club de golf de gueules posé en barre accompagné en pointe d'un tee du même sommé d'une balle d'azur ; au franc-canton de gueules à un grill de gueules posé en pal.

BIRON.png

Biron - 64300 Pyrénées-atlantique
Blason non-officiel : Voir blason.
Explicatif : Un blason non-officiel existe pour cette commune.
BlasonnementDe sable à un chenet ? d'or.

BOEIL-BEZING.png

Boeil-Bezing - 64510 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif : 1868, fusion de deux villages Boeil et Bezing. Le village compte deux moulins à eau le long du canal du Baniou, ouvrage construit en dérivation du gave de Pau. Une église catholique et un temple protestant.
BlasonnementD'or à deux roues à aubes de gueules au flanqué d'azur ondé en pal à dextre ; au chef de gueules chargé de deux cloches d'or.

BONNUT.png

Bonnut - 64300 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif : Ce nom vient du latin médiéval bonda, limite avec réduction du groupe -nd- en -nn- (comme landa > lanna), avec un suffixe adjectif -ut, et signifie limitrophe ou frontalier. Commune traversée par l'Ourseau. Eglise dédiée à Saint-Martin.
Blasonnement : Coupé de gueule
à Saint Martin sur son cheval passant, partageant son manteau avec un pauvre, le tout d'or ; à une fasce ondée de l'un en l'autre.

BORDERES.png

Bordères - 64800 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif : Commune du Béarn (or et de gueules) traversée par la rivière le Lagouin. Agriculture (gerbe) et forêt (arbre).
BlasonnementCoupé ; au premier d'or à une bande d'azur accompagnée en chef d'un arbre de sinople et en pointe d'une gerbe de blé du même, au second de gueules à un grill d'argent posé en pal.

BORDES.png

Bordes - 64510 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif : Eglise dédiée à Saint-Germain (crosse). Village bordé par le gave de Pau aux racines paysanne (gerbe) il est aujourd'hui celle de l'envol (aéronautique).
BlasonnementParti ; au premier d'or à une crosse de gueules, au second de gueules à une gerbe de blé d'or au vol du même brochant ; à une comble ondée d'azur.

BOUCAU.png

Boucau - 64340 Pyrénées Atlantique
Explicatif
: L'Adour (ondé) traverse la commune pour finir en embouchure et se jeter dans la mer ce qui permit des activités de pêches (poisson) et maritimes. Au XIXème siècle avec la découverte de gisement de fer des forges (marteau) se développe dans la commune. 
BlasonnementD'argent à un pal ondé d'azur cotoyé à dextre d'un poisson d'azur et à nestre d'un marteau du même.

BOUEILH-BOUEILHO-LASQUE.png

Boueilh-Boueilho-Lasque - 64330 Pyrénées-Atlantique
Explicatif : La commune a été formée en 1843 par la réunion des villages de Boueilho et Lasque à Boueilh (tierce à pairle). L’origine des 2 premiers noms aurait un lien avec l’étable à bœufs. Lasque serait plutôt d’origine ligure et signifierait au-dessus du ruisseau (azur). Cependant chaque village a gardé longtemps une sorte d’indépendance et des fonctionnements distincts  (tierce à pairle). Chacun possède son église où la messe dominicale est célébrée à tour de rôle ; Saint-Jean (calice), Saint-Aignan (crosse) et Saint-Martin (épée).
BlasonnementTiercé en pairle ; au premier de gueules à un calice au serpent d'or surmonté d'un boeuf du même, au deuxième d'or à un boeuf de gueules sur une crosse du même, au troisième d'azur à une épée d'argent renversée.

BOUGARBER.png

Bougarber - 64230 Pyrénées-Atlantique
Explicatif : Commune agricole du Béarn (or et de gueules). Le nom de Bougarber viendrait de Borc-Garber, bourg producteur de gerbes (gerbes de blé). Au moyen-âge l’ordre des frères de Jérusalem installa un hespitaou (hôpital), servant d’asile aux pèlerins de Saint-Jacques-de Compostelle (coquille).
BlasonnementCoupé ; au premier de gueules à trois gerbes de blé d'or rangées en fasce, au second d'or à une coquille de gueules.

BOURNOS.png

Bournos - 64450 Pyrénées-Atlantique
Explicatif : Village de l'ancienne province du Béarn (or et de gueules). Eglise dédiée à Saint-Julien d'Antioche (palme). Village du Pays des Luys dont le nom pourrait provenir de la racine "born", signifiant source (ondée). Les bournosois n'avaient pas très bonne réputation, le surnom donné par leurs voisins : "Lous pigassès", c'est-à-dire qu'ils préféraient se livrer à chasser les pies plutôt qu'à travailler.
Blasonnement : D'or à la pointe ondée de gueules posée en bande accompagnée en chef d'une pie au naturel et en pointe d'une palme de sinople posée en bande.

BUROS.png

Buros - 64160 Pyrénées-Atlantique
Explicatif : Village du Béarn située sur la hauteur, entre la mairie et l'église, la motte de Buros témoigne de l'existence d'un ensemble fortifié à la période féodale. Abbaye Laïque de Romas XIIe siècle. Église dédiée à Saint-Pierre.
BlasonnementD'or à un mont de gueules mouvant de la pointe surmonté d'une clé du même posée en pal accostée de deux crosses de gueules celle à senestres contournée.

BUROSSE MENDOUSSE.png

Burosse-Mendousse - 64330 Pyrénées-Atlantique
Explicatif : Fusion en 1842 de deux communes (parti) ; Burosse qui possède un château et Mendousse où existe un moulin à aube. Depuis les années 70 des gisements de pétroleont été découvert et exploité encore actuellement.
BlasonnementParti, au premier de gueules à une roue à aube d'or, au second d'or à une tour couverte de gueules, maçonnée, ajourée et ouverte de sable ; à une plaine de sable.

BUZIET.png

Buziet - 64680 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif : Village du Béarn (or et de gueules) qui est renommée par sa fabrique de crécelles, très employées à une époque.
BlasonnementD'or à une crécelle de gueules.

BUZY.png

Buzy - 64260 Pyrénées-Atlantiques
Explicatif : Église dédiée à Saint-Saturnin. Le village du Béarn comprend des vestiges archéologiques : le dolmen et le caillou dit de Tuberne.
BlasonnementD'or à une fasce ondée d'azur accompagnée en chef d'un taureau de gueules et d'un dolmen du même en pointe.

LAHOURCADE1.png

Lahourcade 64150 -Pyrénées-Atlantiques
Explicatif
: Village du Béarn (or et de gueules) . Son nom béarnais est La Horcada, horcada signifiant forêt de chênes en gascon. Église dédiée à Sainte-Agathe. (tenaille)
Blasonnement
D'or à un chêne de gueules arraché fruité d'or, surmonté d'une tenaille de gueules posée en fasce.