Retour au menu


Agmé - 47350 Lot-et-Garonne.
Explicatif
: Fief de la famille des Caumont. Agmé était un centre protestant pendant les guerres de religion.
Blasonnement
Parti ; au premier d'or à une croix huguenote de gueules, au second d'azur à trois léopards d'or lampassés, armés et couronnés de gueules rangés en pal.

Agnac - 47800 Lot-et-Garonne.
Explicatif
: L’origine de son nom peut s’expliquer par un rapprochement du latin Agni Aqua, « l’eau de l’agneau ».  Pont Roman : « Vieux Pont sur le Dropt », comprenant 23 Arches enjambe la Braguèze et le Dropt.
Blasonnement
De gueules à une rivière de champagne d’argent, sommée d’un pont en dos-d'âne d’argent de trois arches et maçonné de sable surmonté de deux moutons d'or

Allez-et-Cazeneuve - 47110 Lot-et-Garonne
Explicatif
: Fusion de deux communes ; celle d'Allez au nord est arboricole (arbre) et Cazeneuve au sud possède un château-fort du XIIIè siècle situé sur un éperon rocheux et qui était lié à la baronnie de Pujols (azur, or, argent et sable).
Blasonnement
Parti ; au premier d'argent à un pommier au naturel arraché fruité de gueules, au second d'azur à une tour d'or crénelée de sept pièces, couverte d'argent, ajouées, ouverte et maçonnée de sable.

Allons - 47420 Lot-et-Garonne
Explicatif
: Commune essentiellement boisée (sinople), c'était le rendez-vous de chasse(massacre)  d'Henri IV (lys) qui un jour égaré trouve l'hospitalité chez un charbonnier (losange de sable).
Blasonnement
Coupé ; au premier de sinople à un massacre de cerf d'or, au second d'argent à un losange de sable chargé d'une fleur de lys d'or.

Ambrus - 47160 Lot-et-Garonne
Explicatif : Le château est cité dans l'hommage fait en 1259 par quatre co-seigneurs (chef écartelé). La Sainte-Vierge prend une importance dès le Ve siècle, il serait fait état d'une source miraculeuse dédiée à la Vierge.
Blasonnement :
D'azur à la Sainte Vierge d'argent debout, tenant l'enfant Jésus du même
 ; au chef écartelé de gueules et d'or chargé d'une tour d'or ajourée et ouverte de sable brochant sur la partition.

ANDIRAN.png

Andiran - 47170 Lot-et-Garonne
Explicatif : Commune aux trois châteaux et vestige d'une ancienne enceinte fortifiée du village. Un pont de pierres de taille date de 1624.
Blasonnement : D'or à un pont de trois arches de gueules maçonné de sable ; à la bordure crénélée d'azur.

ANTAGNAC.png

Antagnac - 47700 Lot-et-Garonne
Explicatif : Toponymie : Le village est cité, en 1316, sous le nom de Saint-Jean d’Antinhac, qui pourrait trouver son origine dans l'association d'une part, du nom du saint patron de l'église et, d'autre part, d'un patronyme gallo-romain, Antanius, ou des mots juxtaposés du parler local, an qui signifie « un », et tann qui veut dire « chêne ». L´essentiel de l´activité de la commune est basé sur le travail du bois, de la plantation des arbres jusqu´à sa transformation en produits finis.
BlasonnementD'or à un chêne arraché de sinople fruité d'or ; au chef denché de gueules

ANTHE.png

Anthé - 47370 Lot-et-Garonne
Explicatif : Village du Quercy blanc (argent au lion) nichée dans une vallée (chaussé) sous le patronage de Saint-Pierre (clés).
Blasonnement : D'argent au lion de gueules, au chaussé de gueules chargé à dextre d'une clef d'or posée en bande et à senestre d'une clef du même posée en barre.

ANZEX.png

Anzex - 47700 Lot-et-Garonne
Explicatif
: Commune au nord agricole (or) et au sud forestier (sinople) où d'anciens moulins (roues) nous rapellent l'activité forestière (arbre et scie) d'antan. Il existe un pigonnier datant de 1620 et un domaine viticole ; château du Piis, de Buzet et de Bacon (raisins).
Blasonnement
: Coupé ; au premier d'or à trois grappes de raisin de gueules, au second à un arbre arraché d'or, à une scie de bûcheron aux deux poignée d'or brochant sur le tronc accosté en chef de deux roues à aubes d'or.

ARGENTON.png

Argenton - 47250 Lot-et-Garonne
Explicatif
La commune, appelée Argentem en 1289, tiendrait son nom du latin argentum, argent (argent). La grande majorité de ses frontières communale sont des cours d'eaux (ondée azur). Au Moyen-Âge le village est une étape du pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle (bande et coquille). Aujourd’hui,
l’activité de la commune est essentiellement agricole (blé).

Blasonnement
: Tranché ; au premier d'argent à deux fasces ondées d'azur, au second d'argent à deux gerbes de blé de sinople posées en bande ; à une bande de gueules chargée d'une coquille d'argent le tout brochant sur la partition.

Armillac - 47800 Lot et Garonne
Explicatif : Commune du Pays Agenais (or et gueules). Commune agricole, il existe deux moulins à vent.
Blasonnement
: Ecartelé : au premier et quatrième de gueules à une gerbe de blé d'or ; au deuxième et troisième d'or à un moulin à vent de gueules.

AUBIAC.png

Aubiac - 47310 Lot-et-Garonne
Explicatif
: Commune dont on retient trois vestiges :le château, l'église romane et les ruines de la Gleysette (ancien oratorium gallo-romain) où, d'après des légendes populaires remontant au Moyen-Age, seraient enfouis des trésors ; à la Toussaint on pourrait aussi y entendre sonner des cloches sous terre.
Blasonnement
: Coupé ; au premier de gueules à une tour d'or crénelée de sept pièces ouverte, ajourée de sable et maçonnée du même accompagnée à senestre à une église d'or ouverte de sable, au second d'or à une cloche de gueules.

AURIAC-SUR-DROPT.png

Auriac-sur-Dropt - 47120 Lot-et-Garonne
Explicatif
: Ville fondée par un gallo-romain Aurius dont il ne restait que deux piliers qui furent utiliser pour bâtir les fonts baptismaux de l'église. Commune de l'ancienne province de l'agenais (de gueules) bordée par la rivière le Dropt (ondé). Ce fut une terre viticole (cep arraché).
Blasonnement
De gueules à un font baptismaux d'or accosté de deux colones du même et d'une grappe de raison d'argent en pointe ; au chef retrait ondé d'or.

BALEYSSAGUES.png

Baleyssagues - 47120 Lot-et-Garonne
Explicatif : Terre viticole. Les frontières de la communes sont toutes bordées par un ruisseau.
BlasonnementD'argent à une grappe de raisin de gueules ; à la bordure engrêlée d'azur.

BAZENS.png

Bazens - 47130 Lot-et-Garonne
Explicatif : L'église Saint-Martial (crosse abbatiale) et le château (tour) appartenaient à l'évêque d'Agen depuis le Moyen Âge. Matteo Bandello est nommé évêque (crosse) en août 1550 par Henri II. Il choisi d'habiter le château de Bazens, qui est transformé en logis de plaisance. Aujourd'hui, au village une rue du Piemont (argent - lambel) ainsi que rue Bandello lui sont dédiés.
BlasonnementDe gueules à une tour d'or crénelée de sept pièces du même, ajourée, ouverte et maçonnée de sable, accostée de deux crosses d'or, l'une abbatiale l'autre d'évêque ; à une plaine d'argent au lambel à trois pendants d'azur.

BEAUGAS.png

Beaugas - 47290 Lot-et-Garonne
Explicatif : Le moulin à vent de Beaugas, plus connu comme moulin aux iris. Le château construit au 15ème siècle par Jehan de Boyssonnade. La seigneurie de Roquegautier (Roche de Gautier et Roque-Gautier à des époques différentes) reste dans la famille des de Boyssonnade jusqu'au début du 17ème siècle.
BlasonnementParti ; au premier d'azur à un moulin à vent d'argent surmonté de deux iris du même, au second d'or a bélier de sable accorné et illuminé d'argent ; au denticulé d'azur.

BEAUZIAC.png

Beauziac - 47700 Lot-et-Garonne
Explicatif : Cette commune est le résultat de l’union de trois bourgs : celui de Beauziac au nord avec le château de Beauziac (sable), celui du Tren au sud avec le château de Carnine et une chapelle, et celui de Bouchet, au centre, ou se trouvent actuellement la mairie, l’église paroissiale et l’école.
BlasonnementDe sable à trois étoiles d'or posées en pal.

BIRAC-SUR-TREC.png

Birac-sur-Trec - 47200 Lot-et-Garonne
Explicatif : Village de l'ancienne province de l'Agenais (de gueules). Eglise dédiée à Saint-Georges. Ancien château de la famille du Pin (de gueules à trois pommes de pins) ruiné il nes reste que son pigeonnier.
Blasonnement : Parti ; au premier d'or à Saint Georges de gueules auréolé d'or terrassant un dragon de gueules, au second de gueules à un pigionnier d'or couvert du même, ajouré, ouvert et maçonné de sable accompagné en chef à senestre d'une pomme de pin d'or renversée.

BLANQUEFORT SUR BRIOLANCE.png

Blanquefort-sur-Briolance - 47500 Lot-et-Garonne
Explicatif : Fief de la famille Roquefeuil (Cordelière d'or). Couleur de Guyenne (gueules et or). La commune connut une activité industrielle avec ses hauts-fourneaux.
BlasonnementD'or à un haut-fourneau de gueules, maçonné et ouvert de sable, enflammé de gueules ; au chef bastillé de gueules chargé d'une cordelière d'or.

BON ENCONTRE.png

Bon-encontre - 47240 Lot-et-Garonne
Explicatif : Selon la légende, un fils d'une famille de laboureur remarqua qu'un de ses bœufs avait l'habitude de s'agenouiller devant un buisson. il s'approcha et découvrit une statuette de la Vierge. Il la ramena et la montra à sa mère qui s'écria « Hé ? Dieu nous donne bonne-rencontre ». Cette phrase donna son nom à la petite statue ainsi qu'à la commune. Elle fut déposée dans la huche de l'habitation. Lorsque le curé fut convié pour la contempler, cette dernière avait disparu. Le jeune homme retrouva ensuite la statuette dans le buisson.
Blasonnement : De gueules au bosquet d'or à une sainte vierge d'argent sur le tout.

BON-ENCONTRE.png

Bon-Encontre - 47240 Lot-et-Garonne
Explicatif : Selon la légende, le dernier fils d'une famille de laboureur, remarqua qu'un de ses bœufs avait l'habitude de s'éloigner du troupeau pour s'agenouiller devant un buisson. Le jeune homme, curieux, s'approcha et découvrit une statuette de la Vierge. Il la ramena et la montra à sa mère qui s'écria « Hé ? Dieu nous donne bonne-rencontre ». Cette phrase donna son nom à la petite statue ainsi qu'à la commune.
BlasonnementDe gueules au boeuf d'or accompagné à dextre d'un buisson du même à une Sainte Vierge d'argent brochant.

BOUDY-DE-BEAUREGARD.png

Boudy-de-Beauregard - 47290 Lot-et-Garonne
Explicatif : Fusion de deux communes de l'ancienne province de Guyenne (or et de gueules) séparée par la rivière (ondée) le Cluzelou. Production de pruneaux. Eglise dédiée à Saint-Blaise (chandelles).
BlasonnementDe gueules au pal d'or ondé chargé de trois prunes au naturel, feuillées et tigés de sinople ; accompagné de deux chandelles d'or allumées du même.

CASTELNAU SUR GUPIE.png

Castelnau-sur-Gupie - 47180 Lot-et-Garonne
Explicatif : Le nom de Castelnau provient du latin castel novum qui signifie « château neuf ». La Gupie est le nom du cours d’eau qui traverse le sud du territoire communal.
Blasonnement : De gueules à la bande ondée d'or accostée en chef d'un château d'argent flanqué de deux tours, le tout crénelé, maçonné, ouvert et ajouré de sable.

DOLMAYRAC.png

Dolmayrac - 47110 Lot-et-Garonne
Explicatif : Village de Guyenne (or et de gueules) perché sur une colline (coupeaux) sous bonne garde de son château (tour). Existence depuis les temps antiques d'une source (ondé) dite "miraculeuse" qui guerissa les troupes de Roland de Roncevaux (cor). Charlemagne (lys) édifia une chapelle dédiée à Saint Germain (crosse). A ce jour, une célébration est encore faite.
Blasonnement : De gueules à un mont de trois coupeaux d'or sommé d'une tour crénelée du même, ajourée, ouverte et maçonnée de sable, accostée de deux crosses d'or celle à dextre abbatiale ; au chef du même à une fasce ondée d'azur chargé d'un cor de chasse d'argent, virolé et enguiché de gueules accosté de deux fleurs de lys d'or.

FALS.png

Fals 47220 - Lot-et-Garonne
Explicatif : Le village de l'Armagnac (argent - lion de gueules) était lié aux famille de Comère (foi) puis d'Esparbès (merlette) qui résidaient au château du village. Église dédiée à Saint-Marcel (palme)..
Blasonnement
Parti mi-coupé à senestre ; au pemier d'argent au lion de gueules, au deuxième coupé ; au premier de gueules à la foi d'argent, au second du même à une merlette de sable, au troisième d'or à une plame de sinople posée en barre.

FEUGAROLLES.png

Feugarolles - 47230 Lot-et-Garonne
Explicatif : Bordé par la Garonne et traversé par un canal, le village est du Condomois (D'azur à trois goujons d'argent). Le nom du village viendrait de "fougères" sans doute à cause du lieu où poussent ces plantes. Construit sur une motte féodale, le nom du village apparaît en 1286. Cinq castrats (tour) sont attestés dont Feugarolles ainsi que cinq églises et deux anciens prieurés (église fortifiée).
Blasonnement : Écartelé ; au premier d'azur ) trois goujons d'argent l'un au-dessus de l'autre, au deuxième d'argent à une église d'azur, au troisième d'argent à une tour crénelée d'azur, au quatrième d'azur à une fougère d'argent ; à un mont de trois coupeaux mouvant de la pointe brochant de l'un en l'autre.

LAGUPIE1.png

Lagupie - 47180 Lot-et-Garonne
Explicatif
: Le nom de la commune provient de celui du cours d’eau qui la traverse, la Gupie (bande ondée). L'église dédiée à Saint-Jean-Baptiste (agneau).
Blasonnement
D'argent à une bande ondée d'azur accompagnée en chef à l'agneau pascal de gueules, la tête nimbée et contournée, portant une bannerette du même chargée d'une croisette d'or