Retour au menu


ANGE.png

Angé - 41400 Loir-et-Cher
Explicatif : Commune bordée au nord par le Cher avec son grand moulin (farine - argent). Terre viticole (raisin) célèbre pour les caves de Perrière (besants). 
Blasonnement : D'or à une grappe de raisin tigée et feuillée de sinople surmontée de deux besants de sable ; au chef cousue d'argent chargé d'une fasce ondée d'azur.

AVERDON.png

Averdon - 41330 Loir-et-Cher
Explicatif
: Commune traversée par la rivière la Cisse (ondé) qui offre une réserve naturelle (azur et sinople) et un marais (touffe d'herbe). Terre agricole (gerbe de blé).
Blasonnement
: Coupé ondé ; au premier d'azur à une touffe d'herbe d'or et au second d'or à une gerbe de blé de sinople.

BAUZY.png

Bauzy - 41250 Loir-et-Cher
Explicatif : Commune d'étangs (ondé), de bois (sinople) et d'agriculture (or). Village sous le vocable de Saint-Baumer dont une fontaine lui est dédié. Château du XVIè siècle.
BlasonnementParti ; au premier fascé de huit pièces de sinople et d'or, au second d'azur à une coquille d'argent denticulé du même.

CANDE SUR BEUVRON.png

Candé-sur-Beuvron - 41120 Loir-et-Cher
Explicatif : Candé sur Beuvron , situé au confluent du Beuvron et de la Loire doit son nom à sa position géographique, il provient du verbe latin "Confluere" qui signifie "réunion des eaux". Deux châteaux existent sur la commune (tours).
Blasonnement : D'argent à une pairle d'azur accompagnée aux flancs de deux tours du même, crénelées de sept pièces.

CHAMPIGNY-EN-BEAUCE.png

Champigny-en-Beauce - 41330 Loir-et-Cher
Explicatif : Village de l'ancienne province de l'Orléannais. Cité agricole pour les ouvriers agricole (herse). Église dédiée à Saint-Félix (crosse).
BlasonnementD'azur à une herse de laboirage d'or accostée de deux crosses du même, celle à senestre contournée, le tout surmonté d'un lambel à trois pendants d'argent.

CHISSAY-EN-TOURAINE.png

Chissay-en-Touraine - 41400 Loir-et-Cher
Explicatif : Village de Tourraine (componé) bordée par la rivière le Cher (azur). Deux anciens chateaux-forts du XVème siècle (bretessée). Église dédiée à Saint-Saturnin (taureau).
Blasonnement : D'azur à une fasce brestessée d'or chargée d'un taureau de gueules ; à une bordure componé d'argent et de gueules.

COUR-CHEVERNY.png

Cour-Cheverny - 41700 Loir-et-Cher
Explicatif : On attribue l'origine du nom de Cour-Cheverny au bas latin curtis signifiant cour (bordure) dans son sens primitif. Il existe plusieurs domaines viticoles (ceps). Église dédiée à Saint-Aignan (crosse d'évêque).
Blasonnement : D'azur à une crosse d'évêque accostée de deux ceps de vigne d'argent, feuillés et fruités du même, soutenu de sable ; à la bordure d'or.

FEINGS.png

Feings - 41120 Loir-et-cher
Explicatif : L'étymologie du nom de Feings  est certaine; elle n'a rien de celtique; elle vient de foin. La seigneurie de Feings appartenait à l'abbaye de Pont-Levoy. Église dédiée à Saint-Pierre.
Blasonnement
: Parti ; au premier d'azur à une crosse (abbatiale) d'or accostée d'une clé du même posée en pal, au second d'argent à une touffe d'herbe de sinople.

FOSSE.png

Fossé - 41330 Loir-et-Cher
Explicatif : Le nom de Fossé vient du mot latin fossetum, qui indique un travail défensif (belette) ou un fossé bordant une demeure seigneuriale. Présence de deux moulins sur la petite rivière la Cisse sur laquelle est présent deux moulins (roues à aubes). Un château du XIIè siècle (crénelé). L’église du XIe siècle est dédiée à Saint-Sébastien (flèche).
Blasonnement : D'azur à une flèche d'or posée en pal accostée de deux rouesà aubes du même ; au chef bastillé d'or chargé d'une belette d'azur.

GY-EN-SOLOGNE.png

Gy-en-Sologne - 41230 Loir-et-Cher
Explicatif : Une légende raconte, par une très forte chaleur, un bouvier surprit un de ses boeufs se mettre le nez sur le sol inspiré par une certaine fraicheur et refusa de repartir. Étonné, le bouvier prit son aiguillon, l'enfonça dans le sol d'où l'eau se mit a jaillir permettant aux bœufs de se désaltérer.
BlasonnementD'azur au boeuf d'or surmonté en chef d'une fasce ondée d'argent.

LANDE-LE-GAULOIS.png

Landes-le-Gaulois - 41190 Loir-et-Cher
Explicatif
Le village avait deux paroisses (parti) : Saint-Martin, rive gauche, et Saint-Lubin, rive droite, que limitait la rivière de la Cisse (parti ondé). La paroisse Saint-Lubin (crosse) appartenait au comté de Blois ; la paroisse Saint-Martin (épée) appartenait au comté de Vendôme. La commune fut nommée officieusement Landes-le-Gaulois par ses habitants de la région lors de la découverte de ménhirs qui entourent le village.
Blasonnement
Parti ondé ; au premier d'azur à une bande d'argent chargé d'une épée renversée d'azur posée en bande, au deuxième d'argent au chef de gueules au lion d'azur, lampassé, armé et couronné d'or brochant tenant dans ses membres une crosse du même ; à une bordure d'argent chargée de six menhirs d'azur.

MEUSNES.png

Meusnes - 41130 Loir-et-Cher
Explicatif :
Du XVIIe au XIXe siècle, Meusnes, village du Berry (azur, or et de gueules), a été la capitale de la production de la «pierre à fusil» (silex). La zone d'exploitation comprenait les carrières (marteaux) de silex pyromaque les plus importantes de France et déjà connue par les hommes du Néanderthal. L'église dédiée à Saint-Pierre (clé).
Blasonnement : Parti ; au premier d'azur à une clé d'or, au second d'or à deux marteaux de mineur de gueules passés en sautoir surmontés d'une pierre de silex du même.

MOLINEUF.png

Molineuf - 41190 Loir-et-Cher
Explicatif :
Vallée du Berry (azur, or et de gueules) ce qui n’était pas en bois était en vigne, et les hommes attachés à la vigne à la belle saison (raisin), vivaient du bois pendant l’hiver (hache). Les moulins (aubes) qui jalonnaient le parcours de la rivière la Cisse (ondé) travaillaient, pour les producteurs de blé de la petite Beauce. Château de Bury de la famille Robertet (demi-vol).
Blasonnement
: D'argent à une fasce d'azur chargée de deux roues à aubes d'or accompagnée en chef d'une hache de gueules accostée de deux grappes de raisins du même et en pointe d'un demi-vol de sable posé en fasce.

MONTHOU-SUR-CHER.png

Monthou-sur-Cher - 41400 Loir-et-Cher
Explicatif :
Cette origine pourrait provenir du mot celte : Mont-thaw qui signifie Mont sur la rivière. Vers le VIème siècle, un monastère fut créé à l'emplacement de ce qui sera plus tard, le village. Monthou-sur-Cher fait partie de "la Vallée des Meuniers". En effet, autrefois, le village comptait douze moulin. Le Château du Gué Péan. Terre viticole.
Blasonnement : D'azur à un mont de trois coupeaux d'or, mouvant d'une plaine ondée d'azur chargée d'une roue à aubes d'azur, sommé au premier et troisième coupeaux d'un cep de vigne du même fruités de gueules et soutenu de sable et d'un moine d'argent au premier coupeau ; au denticulé d'or.

MONTLIVAULT.png

Montlivault - 41350 Loir-et-Cher
Explicatif : Village de l'ancienne province de l'Orléanais (azur, or et argent) en bordure de Loire (ondé).
L'église Saint-Pierre (clé).
Blasonnement : D'azur à une fasce ondée d'argent, accompagnée en chef d'une clé d'or posée en fasce.

PIERREFITTE-SUR-SAULDRE.png

Pierrefitte-sur-Sauldre - 41300 Loir-et-Cher
Explicatif
: Le nom ancien de Pierrefitte petra ficta, ou "pierre fichée" évoque un menhir dressé sur le territoire actuel de la commune. Présence de trois moulins à aubes chacun sur un cours d'eau. Le bourg était entouré de remparts de terre et de fossés attribués à la période du XVIe siècle (filière). L'Église est dédiée à Saint Etienne (pierres).
Blasonnement : Coupé ; au premier d'or au trois pals ondés d'azur chargés d'une roue à aubes d'or, au second d'azur à un menhir d'argent accosté de deux pierres du même ; à la filière de geules.