Retour au menu


Agudelle - 17500 Charente maritime.
Explicatif : Les trois lys pour la province du Saintonge
et les trois grappes de raisin car on y cultive le raisin destiné au cognac et au pineau des Charentes.
Blasonnement
: D'or aux trois grappes de raisin d'azur tigées au naturel ; au chef d'azur chargé de trois fleurs de lys d'or.

Allas-Bocage - 17150 Charente-Martime
Explicatif
: Commune de l'ancienne province du Saintonge (or, argent et azur). Présence d'une église Saint-Martin du XIIè siècle et commune essentillement agricole.
Blasonnement
D'azur à un Saint-Martin d'argent, mantelé et auréolé d'or ; au chef d'argent chargé de trois épis de sinople de blé tigés et feuillés de même.

Allas-Champagne - 17500 Charente-Martime
Explicatif
: Commune de l'ancienne province du Saintonge (or, argent et azur). Commune essentiellement agricole. Le Tartre et le Rau traversent le sud de la commune.
Blasonnement
Coupé ; au premier d'azur à une gerbe de blé d'or, au second d'argent à une fasce ondé d'azur.

Anais - 17540 Charente-Martime
Explicatif
: Commune du Poitou (or et de gueules) Le village d'Anais a une particularité, il est constitué de deux parties (étoiles) bien distinctes, distantes de plusieurs centaines de mètres. Dans la partie appelée Anais, il y a l'église et quelques fermes, dans l'autre partie nommée les Rivières d'Anais il y a la mairie, l'école et la presque totalité des habitations. Bordée par la rivière le Curé (bande d'or).
Blasonnement
: De gueules à une bande d'or chargée de deux étoiles de gueules.

Andilly - 17230 Charente-Maritime
Explicatif
: Au temps des Romains, Andilly est une presqu'île (jonc). Dès le IIIe siècle, mais surtout à partir du XVe siècle, tantôt sous dominance française ou sous dominance anglaise, notre pays voit se développer la culture de la vigne.
Blasonnement
: Tranché de sinople à un bouquet de jonc d'or et d'or à une grappe de raisin d'azur tigé et feuillé de sinople.

ANGLIERS.png

Angliers - 17540 Charente-Maritime
Explicatif : Village de l'ancienne province d'Aunis (perdrix et de gueules). Bordée par un canal et le marais poitevin. Trois moulins à vents existent.
Blasonnement
 De gueules à la bande d'argent chargée de trois bouquet de joncs d'azur accompagnée en chef d'une perdrix couronnée d'or et en pointe d'un moulin à vent du même.

ANNEPONT.png

Annepont - 17350 Charente-Maritime
Explicatif : Toponymie ; Le pont d'âne ou Anne. Sept familles (bandes) se partageaient la commune du Saintonge (azur, or et argent) divisées en trois fiefs ; De la Forêt (château), Le Maine Moreau (logis), La Vignolerie.
BlasonnementD'or à trois bandes d'azur à un pont en dos-d'âne d'argent maçonné de sable brochant sur le tout.

ANNEZAY.png

Annezay - 17380 Charente-Maritime
Explicatif : Commune du Saintonge (argent, azur et d'or) il existe un château caractérisé par une tour ronde. Le village est essentiellement rural (gerbes).
BlasonnementD'azur à une tour d'or, couverte d'argent maçonnée, ouverte et ajourée de sable ; à la bordure d'argent chargée de huit gerbes de blé de sinople.

ANTEZANT-LA-CHAPELLE.png

Antezant-la-Chapelle - 17400 Charente-Maritime
Explicatif : Fusion de deux communes du Saintonge (parti azur et argent). La-chapelle-bâton, était liée aux Bénédictins de Saint-Jean d'Angély (crosse abbatiale). Il existait une mine d'argent (retrait). Antezant est bordée par la rivière Boutonne sur laquelle il existe un moulin.
BlasonnementParti ; au premier d'azur à une crosse (abbatiale) d'or à une fasce alésée d'or posée an bande et brochant sur le tout ; à un comble d'argent, au second d'argent à un pal ondé d'azur à une roue à aube d'or brochant sur le tout.

Arces - 17120 Charente maritime
Explicatif
: Commune agricole. Arces devient une étape sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle, car de nombreux pèlerins se rendaient à Talmont-sur-Gironde où ils embarquaient pour traverser la Gironde (chef d'azur).
Blasonnement
: D'or à la gerbe de blé de sinople ; au chef d'azur chargé de trois coquilles d'argent.

ARCHINGEAY.png

Archingeay - 17380 Charente-Maritime
Explicatif
: Commune du Saintonge (azur et argent). Connue pour une eau curative depuis l'époque romaine. Il y avait la fabrication de poteries, briques et tuiles (billettes de gueules) et la production du vin (tonneau et raisin). L'ouest de la commune est bordée de marais (cotice d'azur).
Blasonnement : Taillé ; au premier d'argent billeté de gueules, au second d'argent à un tonneau couché de gueules surmonté d'une grappe de raisin du même ; à une cotice d'azur posée en barre brochant la partition.

ARDILLIERES.png

Ardillières - 17290 Charente-Maritime
Explicatif
: Commune au cœur de l'Aunis (or et de gueules) traversée au sud par le canal (cotice) de Charas qui irrigue les cultures (tierce) et sur laquelle il existe deux dolmens avec table. Blasonnement : Coupé ; au premier de gueules à une cotice d'argent posée en bande accostée en chef d'une perdrix d'or et en pointe d'un dolmen du même, au second d'or à une tierce de sinople.

ARTHENAC.png

Arthenac - 17520 Charente-Maritime
Explicatif
: Village de l'ancienne province du Saintonge (azur, or et d'argent). Toponymie : Du gallo-romain artinus (ours). Terre de vigne.
Blasonnement
D'azur au semé de grappes de raisin d'or ; au chef d'argent à un ours passant de sable lamapssé de gueules.

Arvert - 17530 Charente maritime
Explicatif
: Commune de bord de mer, (huîtres) saline et de moulins.
Blasonnement
: D'or à une fasce d'azur chargée de deux tas de sel d'argent ; accompagnée en chef de trois moulins à vent de sinople et d'une huître d'azur en pointe.

ASNIERES-LA-GRAND.png

Asnières-la-Giraud - 17400 Charente-Maritime
Explicatif
: Asnières- la-Giraud était sur une route antique de saulniers et servait de halte (devise d'argent - argent pour le sel). Son vignoble est situé en appellation cognac, cru des Fins Bois. Le château d’eau est l’un des plus grand de la région (gousset).
Blasonnement
D'azur à un gousset d'or accosté de deux grappes de raisin du même ; au comble d'argent.

AUMAGNE.png

Aumagne - 17770 Charente-Maritime
Explicatif
:  Commune du Saintonge (azur, or et argent), éclatée en 25 hameaux (cinq toiles à cinq branches) à vocation agricole.
Blasonnement
: D'azur à cinq étoiles d'or rangées (3), (1), (1) ; au chef d'argent à trois épis de blé de sinople feuilletée et tigée du même.

AUTHON-EBEON.png

Authon-Ebéon - 17770 Charente-Martime
Explicatif
: Fusion de deux communes du Saintonge (azur, argent et or). A Ebéon, passage d'une voie romaine (devise) avec la présence d'un fanal dit la "pyramide". A Authon, fief de la famille d'une même nom du XIème jusqu'au XVIIè siècle (aigle d'or). Culture de la vigne.
Blasonnement
Parti mi-coupé à senestre; au premier d'azur mantélé d'or à une devise d'argent en chef, au second de gueules à une aigle d'or couronnée du même, au troisième d'or à une grappe de raisin de gueules.

AVY.png

Avy - 17800 Charente-Maritime
Explicatif
: Commune de l'ancienne province du Saintonge (azur). Château du XVIIè siècle avec puit et tour. Terre viticole.
Blasonnement
: Coupé ; au premier d'azur à une tour d'or crénelée de sept pièces du même maçonnée de sable accostée à senestre à un puit d'or, au second d'argent à une grappe de raisin de gueules.

BAGNIZEAU.png

Bagnizeau - 17160 Charente-maritime
Explicatif : Son nom viendrait de "Baigne les Eaux" du temps où le village, construit près de la source de la Barbarelle, était soumis aux crues répétées de ce petit cours d'eau. Autrefois on disait que la cloche de l’église de Bagnizeau avait le don de chasser l’orage et empêchait la grêle. A toute heure du jour ou de la nuit le sacristain sonnait la cloche à l’approche de l’orage, aidé par les paroissiens.
BlasonnementD'argent à trois pals ondés d'azur à une cloche d'or brochante sur le tout.

BALANZAC.png

Balanzac - 17600 Charente-Maritime
Explicatif : Présence d'un château fortifié du XIVème siècle. Une amusante coutume locale : chaque mareyeur qui se rendait de Marennes à Saintes faisait claquer son fouet au bout de l’allée du château et devait laisser là son plus beau poisson. En échange, le seigneur de Balanzac devait entretenir le chemin poissonnier.
BlasonnementD'azur à un château flanqué de deux tours, le tout d'argent ajouré, ouvert et maçonné de sable, accompagné en chef d'un fouet d'argent et en pointe d'un poisson d'or.

BALLANS.png

Ballans - 17160 Charente maritime
Explicatif : Saintonge (Azur). Seigneur de Livenne (fretté d'or) Cédre importé du Liban en 1734 et planté dans la commune.
Blasonnement : Tiercé en fasce, au premier de sable fretté d'or, au deuxième d'azur, au troisième d'argent à un cèdre au naturel.

BALLON.png

Ballon - 17290 Charente-Maritime
Explicatif : Commune de l'Aunis aux terres agricoles au nord et de bocage avec deux canaux au sud.
BlasonnementCoupé mi-parti en chef, au premier d'or à une gerbe de sinople, au deuxième de gueules à une perdrix d'or couronnée du même, au troisième de sinople à deux fasces d'argent.

LA BARDE.png

La Barde - 17360 Charente-Martime
Explicatif : Village de l'ancienne province du Saintonge. Il semble admis que le nom Barde soit issu de l'appellation des terres d'alluvions (marécageuses ?) qui bordent une rivière, celle de Dronne.
BlasonnementD'azur au pal ondé d'argent chargé de trois bouquets de joncs d'azur.

BARZAN.png

Barzan - 17120 Charente-Martime
Explicatif : Village du Saintonge (azur) en bord de mer (ondé) et terre viticole (raisin). Un passé très riche romain il reste des vestiges (poterie). Sur un oppidum (mont) il exite un moulin. 
Blasonnement : Coupé mi-parti en chef ; au premier de sinople à trois grappes de raisin d'or, au deuxième d'azur à un mont d'argent sommé d'un moulin à vent du même, au troisième d'or à un bateau de gueules habillé d'argent naviguant sur une plaine ondée d'azur accompagné de deux poteries de gueules.

BAZAUGES.png

Bazauges - 17490 Charente-Maritime
Explicatif : Village de l'ancienne province du Saintonge (azur) sous le vocable de Saint-Martin (épée). Une fontaine de l'époque romaine. Terre essentiellement agricole ; Musée agricole de vieux outils.
BlasonnementParti mi-coupé à senestre, au premier d'azur à une épée d'argent posée en pal, au deuxième d'argent à une fontaine de gueules jaillissante d'azur, au troisième d'or à une faux de sinople posée en barre.

BEAUGEAY.png

Beaugeay - 17620 Charente-maritime
Explicatif : Dans l'Antiquité, Beaugeay était située au bord du golfe de Saintonge (chef retrait) ; l'envasement du golfe, puis son assèchement et le percement de canaux (vergété) au XVIIe siècle ont contribué à donner au paysage de Beaugeay son caractère marécageux. Église Saint-Germain du XIe siècle
BlasonnementVergété d'azur et d'or au chef retrait d'azur.

BEAUVAIS SUR MATHA.png

Beauvais-sur-Martha - 17490 Charente maritime
Explicatif : Ancienne commanderie (croix de gueules) du Saintonge (d'azur, trois lys d'or et coiffe papale).
BlasonnementTranché, au premier d'azur à une mitre d'argent accompagnée de trois fleurs de lys d'or deux en chef et une en pointe au second d'argent à une croix ancré de gueules.

BEDENAC.png

Bedenac - 17210 Charente-Maritime
Explicatif : Village de l'ancinne province du Saintonge (azur, or et argent). L'activité économique principale est l'exploitation du bois.
Blasonnement : D'azur à trois scies de bûcheron d'argent aux poignées d'or, rangées en pal.

BENON.png

Benon - 17170 Charente-Maritime
Explicatif : Commune de l'ancienne province de l'Aunis (d'or et de gueules). Dans le village se trouve une tour à horloge de 18 mètres.
Blasonnement : De gueules à une tour d'horloge d'or maçonnée, ajourée et ouverte de sable.

BERNAY SAINT MARTIN.png

Bernay-Saint-Martin - 17330 Charente-Maritime
Explicatif : Les premiers seigneurs de Saint Martin de la Coudre sont les Raymond (trois lions d'or). Commune de l'ancienne province du Saintonge (d'azur à la coiffe papale).En juin 1227, Hugues de Nuaillé donna aux Templiers de La Rochelle son hébergement de Bernay.
Blasonnement : Coupé mi-parti en chef, au premier de gueules à trois lions passants d'or, lampassés, armés d'azur, au second d'argent à une croix patée de gueules, au troisième d'azur à une mitre d'argent accompagnée de deux fleurs de lys d'or.

BERNEUIL.png

Berneuil - 17460 Charente-Maritime
Explicatif : La vigne avait une place très importante dans l'économie du village du saintonge. Eglise dédié à Notre-Dame. Trace d'une route romaine (chemin ânier) et route pour le pélerinage de Saint-Jacques.
BlasonnementD'azur à une barre d'argent chargée d'un âne de gueules accosté de deux coquilles du même, accompagné en chef d'un cep d'or fruité d'argent soutenu de sable et en pointe d'une fleur de lys d'argent.

BEURLAY.png

Beurlay - 17250 Charente-Maritime
Explicatif : Commune du Saintonge. Un moulin à vent, église Sainte-Madeleine et une pâtisserie de 1848 et ses galettes de Beurlay.
Blasonnement : D'azur à la couronne d'épines d'argent accompagnée en chef de deux besants d'or et en pointe d'une moulin à vent du même.

BIGNAY.png

Bignay - 17400 Charente-Martime
Explicatif : Village de l'ancienne province de la Saintonge (argent, azur et or). L'origine du nom Bignay vient du préfixe Latin "Bi" indiquant "deux choses semblables" et du Celte "Gnay" qui signifie "lieu de passage". À l'époque romaine Bignay fut effectivement le carrefour des deux anciennes voies Romaines (jumelles). Château du XIVè siècle (tour)..
Blasonnement : D'azur à la jumelle d'argent accompagnée en pointe d'une tour d'or crénelée du même, ajourée, ouverte et maçonnée de sable.

BIRON17.png

Biron - 17800 Charentes-Maritimes
Explicatif : Vilage de l'ancienne province de la Saintonge. La viticulture est une ressource économique importante. Eglise dédiée à Saint-Eutrope (hache)
Blasonnement : D'azur à une hache de guerre d'argent accostée de deux grappes de raisin du même.

BLANZAC LES MATHA.png

Blanzac-les-Matha - 17160 Charentes-Maritime
Explicatif : Commune de l'ancienne province du Saintonge et fief rattaché à la baronnie de Matha.
Blasonnement : (Enquerre) Parti, au premier d'azur à la mitre d'argent accompagnée de trois lys d'or, au second de gueules aux deux pattes antérieures de griffon d’or posées en barre et rangées en pal.

BOIS.png

Bois - 17240 Charente-Maritime
Explicatif : Bois vient du bas latin boscus qui signifie bois. Autrefois appellée Saint-Pierre-de-Bois. Le village, de l'ancienne province la Saintonge (azur), est sous le vocable de Saint-Pierre (clé).
BlasonnementD'azur à une clé d'argent posée en fasce, accompagnée de trois arbres d'or arrachés, deux en chef et un en pointe.

BOISREDON.png

Boisredon - 17150 Charente-Maritime
Explicatif : L'origine du nom vient de l'occitan redon, "rond", et du latin boscus, "bois". La commune de Boisredon est traversée par quatre cours d'eau. Église dédiée à Saint-Pierre-des-Clés.
BlasonnementParti : au premier fascé de quatre pièces d'or et d'azur, au second d'argent à un besant d'azur chargé d'une clé d'argent posée en pal ; chargé d'un arbre de sinople.

BORDS.png

Bords - 17430 Charente-Maritime
Explicatif : Commune de l'ancienne province de la Saintonge (azur) bordée par la Charente (ondée) qui irrige des champs agricoles et des pâturages à l'élevage. Le village avait une coopérative industrielle laitière (argent).
BlasonnementCoupé ; au premier d'or à une fasce ondée d'azur accostée de deux devises du même, au second d'azur à une vache d'argent, accornée, encollée et clarinée du même.

BOSCAMNANT.png

Boscamnant - 17360 Charente
Explicatif
: Commune de l'ancienne province du Saintonge (azur et argent). Bosca (marais). Un grand centre hospitalier (caducé) de 28 hectares avec parc existe sur la commune.
BlasonnementD'argent au caducée d'azur ; au chef d'azur à une fasce ondée d'argent
.

BOUGNEAU.png

Bougneau - 17800 Charente-Maritime
Explicatif : Commune du Saintonge (azur, argent et or) sur laquelle exite un moulin rénové. Les trois étoiles symbolisent les trois autres hameaux (Château-Renaud, Montignac et Nougeroux).
BlasonnementD'azur à un moulin à vent d'argent, accompagné de tois étoiles d'or, deux en chef et une en pointe.

BOUHET.png

Bouhet - 17540 Charente-Maritime
Explicatif : Bouhet, village au cœur de l'Aunis (perdrix) a été créé en l'an 1077 suite à la donation par le comte de Poitiers à l'abbaye de Montierneuf d'un marais (azur - touffes) abandonné dépourvu d'habitants. Eglise dédiée à Saint-Laurent (grill).
BlasonnementD'azur à une perdrix accompagnée en chef de deux touffes d'herbe et en pointe d'un grill le tout d'or.

BOURGNEUF.png

Bourgneuf - 17220 Charente-Maritime
Explicatif : Bourgneuf, village de l'Aunis, est probablement fondé par les templiers : en 1224, Burgus novus Templi, Le Bourg du Temple. Les puits et ses venelles sont des éléments remarquables de notre commune. L’église dédiée à Sainte-Catherine roue).
BlasonnementCoupé mi-parti en chef ; au premier d'argent à une croix pattée alésée de gueules, au deuxième d'azur à un puits d'or, au troisième de gueules à une perdrix dor couronnée du même accompagnée en chef à senestre d'une roue à aube aussi d'or.

BREUIL LA REORTE.png

Breuil-la-Réorte - 17700 Charente-maritime
Explicatif : Origine de nom : du celte "broglio" signifiant "petit bois" et du latin "retorta" "retourner vers l’arrière", désignant, par extension, des branches ou bois très souples, tressées en liens, servant à attacher ou entraver les animaux domestiques.
BlasonnementD'or fretté de gueules à une vache encornée et clarinée d'argent brochant sur le tout.

BRIZAMBOURG.png

Brizambourg - 17770 Charente-Maritime
Explicatif : Village de l'ancienne province de la Saintonge (azur, or et argent). Au XIXe siècle, la région était réputée pour ses tuileries (papelonné), ses fours à chaux (argent) et les faïences des Egreteaux (échiqueté). Terre viticole (raisin). L'église est dédiée à Sainte-Gemme (livre ouvert).
BlasonnementParti mi-coupé à dextre ; au premier papelonné de gueules, au deuxième échiqueté d'or et d'azur, au troisième d'azur à une grappe de raisin d'or surmonté d'un livre ouvert d'argent.

BURIE.png

Burie - 17770 Charente-Maritime
Explicatif : Sur sa hauteur, Burie village de l'Angoumois, existe depuis fort longtemps puisque son église dédiée à Saint-Léger est du XIIe siècle. La viticulture est l'activité principale de Burie. Circuit des lavoirs.
Blasonnement : De gueules à un mont d'or chargé d'une grappe de raisin de gueules et surmonté d'une enclume d'or ; à une comble ondée du même.

BUSSAC FORET.png

Bussac-Forêt - 17210 Charente-Maritime
Explicatif : Commune du Saintonge (or, azur, argent), j'ai repris le clocher de la commune de Lugeras aborbée par Bussac en 1800 et inséré une seconde cloche, celle de Bussac. L'arbre symbolise la forêt.
BlasonnementCoupé d'azur à un clocher-mur en forme de demi-cercle composé de deux cloches le tout d'or m'açonné de sable, au second d'argent à un arbre au naturel arraché.

BUSSAC SUR CHARENTE.png

Bussac-sur-Charente - 17100 Charente-Maritime
Explicatif : La rivière de la Charente (ondé) est très présente dans la vie économique du bourg. Les batteliers acheminaient la pierre des carrières de la commune.
BlasonnementD'argent à la bande ondée d'or accompagnée en cher d'une barque d'argent et en pointe de trois têtus d'argent posés en bande.

CERCOUX.png

Cercoux - 17270 Charente-Maritime
Explicatif : Le bois (chef denché) est une ressource de revenu pour la commune dont la surface est couverte à 60% de forêt. Il existe un haras de pur sang.
Blasonnement
: De gueules à un cheval gai d'argent au chef emmanché d'argent.

CHAMPAGNE.png

Champagne - 17620 Charente-Maritime
Explicatif : Village de l'ancienne province de Saintonge. Le Domaine du Bouil (four à chaux et pigeonnier). Église Saint-André de Champagne (poisson)..
BlasonnementD'azur à un four d'argent, ouvert et vouvert du même maçonné de sable, accompagné en chef de deux pigeons d'or et en pointe d'un poisson du même.

CHAMPDOLENT.png

Champdolent - 17430 Charente-Maritime
Explicatif : Village de l'ancienne province de la Saintonge. Le paysage de Champdolent est principalement constitué de parcelles de cultures céréalières. On trouve quelques prés et marais en bordure de la Boutonne. Église de Saint-Pierre. Les vestiges de son château du XVe siècle et de sa grande tour carrée.
Blasonnement : Coupé ; au premier d'or à une tour, crénelée, couverte d'azur, ajourée et ouverte d'argent et maçonnée de sable, accostée à dextre d'une clé d'azur posée en pal et à senestre d'un épis de blé d'azur tigé et feuillé du même, au second d'azur à une touffe d'herbe d'argent.

CHEPNIERS.png

Chepniers - 17210 Charente-Maritime
Explicatif : Le toponyme Chepniers est issu du gaulois cassanos, signifiant chêne. L'église paroissiale Saint-Étienne date des XIIe siècles. C'était une ancienne commanderie de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem. Village de la Saintonge.
BlasonnementD'azur à un livre ouvert d'argent, chargé sur la page à senestre d'une chêne de sinople arraché fruité d'or, et à dextre de trois pierres de gueules.

CHEVANCEAUX.png

Chevanceaux - 17210 Charente-Maritime
Explicatif : Village de la Saintonge. Église de Saint-Pierre (clé). Le Moulin à vent de Barry est un bâtiment emblématique de Chevanceaux. Château de Chaux et la famille de Sainte-Maure (premier).
Blasonnement : Parti ; au premier d'argent à une fasce de gueules, au second d'azur à un moulin à vent d'argent accompagné de trois clés d'or posées en pal, deux en chef une en pointe.

CLAVETTE.png

Clavette - 17220 Charente-Maritime
Explicatif : Situé au cœur de l’Aunis (perdirx) elle n'abritait en effet ni châtelain ni seigneur, elle dépendait au Moyen Age de la baronnie de Châtelaillon (premier) pour sa majeure partie et de la commanderie de Bourgneuf pour une petite partie. Église dédiée à Notre-Dame (étoile).
Blasonnement : Parti ; au premier d'or à une demie-aible bicéphale de sable ; à la bordure de gueules, au second de gueules à une perdrix d'or surmonté d'une étoile du même.

COURCON.png

Courçon - 17120 Charente-Maritime
Explicatif : Village de l'ancienne province de l'Aunis (or et de gueules). L'église Notre-Dame, a vraiment l'apparence d'une église fortifiée, mais en fait, les créneaux et autres mâchicoulis ne sont que des ornements ajoutés au début du XXe siècle. Toutefois pendant la guerre de Cent Ans, l'église joua un rôle militaire.
Blasonnement : De gueules à une église au clocher fortifié le tout d'or.

CRAZANNES.png

Crazannes - 17350 Charente-Maritime
Explicatif : Au XIe siècle, sur le domaine de Crazannes, se dressait un château féodal. Son rôle était double : garder un point de vue sur le village ainsi que sur la Charente. Le musée présente la mémoire d’un patrimoine riche : celui des carrières de Crazannes.
Blasonnement : Coupé ondé ; au premier d'argent à un château de trois tours d'azur, celle du centre plus haute, ouvert et ajouré, maçonné de sable mouvant de la partition, au second d'azur à deux marteaux d'or de carrier passés en sautoir.

DOEUIL-SUR-LE-MIGNON.png

Dœuil-sur-le-Mignon - 17330 Charente-Maritime
Explicatif : Village de la Saintonge traversée par la rivière la Mignon. 1249 - Forêt de Doeuil (ancienne forêt où se situe aujourd'hui le village - arbre arraché) : arbitrage entre l’abbé de Saint-Cyprien de Poitiers et le seigneur de Surgères. Église dédiée à Notre-Dame.
Blasonnement : Parti ; au premier d"azur à une crosse (abbatiale) d'or, au second de vair plain ; à un pal ondé d'argent chargé de deux arbres au naturel arrachés rangés en pal ; au chef d'or à deux étoiles d'azur.

FERRIERES.png

Ferrières - 17170 Charente-Maritime
Explicatif : Du latin ferrarium, mines de fer ou forges, donna au moyen âge ferrière qui évoque le travail du fer (fonderie ou forge). Village de la province de l'Aunis (or et de gueules) est sour le vocable de Sainte Marie-Madeleine (couronne d'épines).
Blasonnement : Parti ; au premier de gueules à une couronne d'épines d'or, au second d'or à une tenaille de gueules accompagnée de trois flamme de gueules, deux en chef et une en pointe.

FONTCOUVERTE.png

Fontcouverte - 17100 Charente-Maritime
Explicatif : L'église Saint-Vivien de Saintes, sise sur une butte au pied de laquelle coule la fontaine voûtée qui a donné son nom à la paroisse, l’église fut construite au XIe ou XIIe siècle. Il existait un aqueduc qui acheminait l'eau à Saintes.
Blasonnement : Coupé courbé ; au premier d'azur à un aqueduc de quatre arches d'argent, maçonné de sable, au second d'argent au pal ondé d'azur chargé d'une crosse d'or.

FORGES.png

Forges - 17290 Charente-Maritime
Explicatif : Village de l'ancienne province de l'Aunis. Église dédiée à Saint-Laurent (grill). Moulin de Puydrouard (roue à aubes) et fontaine de Mandroux (ondée).
Blasonnement : Coupé ondé ; au premier de gueules à un grill d'or accosté à senestre d'une perdrix d'or couronnée du même, au second d'or à une roue à aubes d'azur.

GREZAC.png

Grézac - 17120 Charente-Maritime
Explicatif : Village au cœur des grandes champagnes agricoles saintongeaises dont la présence de deux moulins le prouvent. Église dédiée à Saint-Symphorien (épée).
BlasonnementD'azur à une épée d'argent accostée de deux moulins à vent d'or.

HAIMPS.png

Haimps - 17160 Charente-Maritime
Explicatif : La commune de la Saintonge comporte deux bourgs, Haimps et Fresneau, qui sont le long du Briou. L'église dédiée à Saint-Symphorien (palme). Le nom d’Haimps (haim : hameau en saxon) fut donné au village qui se créa autour de l’abbaye de Saint Jean d’Angély en 820. (nom ancien Haims). Le village de Fresneau qui lui était antérieur tient son nom des nombreux frênes. Un très curieux pigeonnier triangulaire que l'on peut voir à Fresneau.
BlasonnementCoupé ondé ; au premier d'azur à une crosse (abbatiale) d'argent et d'une palme du même passées en sautoir, au second d'or au triangle d'azur chargé d'un pigeon d'argent accompagné à senestre et à dextre d'une branche de frêne de sinople.

LANDES1.png

Landes - 17380 Charente-Maritime
Explicatif
Village de la Saintonge (azur, or et d'argent) dont l'origine du nom proviendrait du gaulois Lande, signifiant terrain couvert de landes. (touffes d'herbe). son église estdédiée à Saint-Pierre (clé).
Blasonnement
D'azur au semé de touffes d'herbe d'or à deux clés d'argent passées en sautoir liées d'une chaîne du même.

LANDRAIS1.png

Landrais - 17290 Charente-Maritime
Explicatif
: Village de la province de l'Aunis sous le vocable de Saint-Pierre. Le canal de Charras (devise) irrigue la commune dans sa partie sud depuis sa construction entreprise au début du XVIIIe siècle.
BlasonnementDe gueules à une devise d'argent accompagnée en chef d'une perdrix couronnée d'or et en pointe d'une clé du même posée en pal.

LE GUE-DALLERE.png

Le Gué-d'Alleré - 17540 Charente-Maritime
Explicatif : Commune de l'Aunis ( de gueules et d'or) traversé par le ruisseau la Roulière (fasce ondée) et composée d'un village et trois hameaux : Rioux, Mille-écus et La Moussaudrie (trois perdrix).
Blasonnement : De gueules à une fasce ondée d'or accomapgnée de trois perdrix couronnées d'or.